Il est préférable de sensibiliser le dosage des d-dimères par un test clinique de probabilité pour diagnostiquer une thrombose veineuse profonde que de tester tous les patients qui se présentent avec une symptomatologie de premier épisode de thrombose veineuse profonde.

Cette stratégie diagnostic permet d'exclure un certain nombre de diagnostic de TVP sans avoir recours à une imagerie complémentaire sans augmenter le nombre de diagnostics manqués.

Le dosage des d-dimères est sensible, mais pas spécifique pour le diagnostic des thromboses veineuses profondes. Doser les d-dimères en fonction du risque du patient permet de diminuer le nombre de patients qui nécessitent un écho-doppler veineux et diminue le pourcentage de patients nécessitant un dosage de d-dimères.

La méthode suivante a montré une efficacité diagnostique équivalente au testing systématique des d-dimères.
Seuls les patients qui quittent l'hôpital et ont un test clinique de probabilité bas ou modéré (Score de Wells) ont eu un dosage des d-dimères. Les patients quittant l'hôpital et avec un risque élevé (Score de Wells) ont bénéficié d'un echo-doppler veineux. Dans le groupe des patients à faible risque, le seuil de positivité des d-dimères était ramené à 1.0 microgramme/ml. Pour les patients à risque modéré, le seuil de positivité était de 0.5 microgramme/ml.

Les patients avec un résultat positif ont bénéficié d'un echo-doppler veineux et les patients avec un echo-doppler normal et un risque modéré ou élévé ont eu un contrôle d'echo-doppler 6 à 8 jours plus tard.

Source :
http://www.medscape.com/viewarticle/777660?nlid=27208_1362&src=wnl_edit_medn_emed&spon=45

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir