OMS

Fils de nouvelles (flux RSS) du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe.
OMS/Europe | Fils de nouvelles (flux RSS)
  1. Dans toute la Région européenne de l’OMS, le nombre de personnes vivant avec une infection à VIH non diagnostiquée est en hausse. Selon les statistiques publiées aujourd’hui par l’ECDC et l’OMS/Europe, plus de 136 000 personnes ont reçu un diagnostic de séropositivité en 2019. Quelque 20 % de ces diagnostics ont été posés dans l’Union européenne (UE) ou l’Espace économique européen (EEE), contre 80 % dans la partie orientale de la Région européenne de l’OMS. Un diagnostic sur deux (53 %) est prononcé à un stade avancé de l’infection, lorsque le système immunitaire commence déjà à défaillir. Ceci montre que les stratégies de dépistage de la Région ne sont pas efficaces pour diagnostiquer le VIH dans ses premiers stades.
  2. Les équipes médicales d’urgence sont des équipes de professionnels de santé classées par l’OMS qui peuvent être déployées en vue d’apporter une assistance immédiate aux pays et territoires lors de catastrophes naturelles, de flambées épidémiques et de situations d’urgence. Pendant la pandémie de COVID-19, la demande d’équipes médicales d’urgence a explosé dans diverses régions, et l’OMS a facilité le transfert de connaissances et de pratiques dans un esprit de solidarité.
  3. En fin de compte, cette période de pandémie à un impact sur toutes nos vies, mais nous ne pouvons pas abandonner alors que nous avons tant à gagner. Je vous invite à tenir bon, à espérer et à faire tout ce qui est en votre pouvoir pour réduire votre risque personnel et celui des personnes et de la communauté qui vous entourent pour la santé et le bien-être de tous.
  4. En fin de compte, cette période de pandémie à un impact sur toutes nos vies, mais nous ne pouvons pas abandonner alors que nous avons tant à gagner. Je vous invite à tenir bon, à espérer et à faire tout ce qui est en votre pouvoir pour réduire votre risque personnel et celui des personnes et de la communauté qui vous entourent pour la santé et le bien-être de tous.
  5. Dans un contexte où l’approvisionnement est limité, certaines catégories de travailleurs de la santé, d’adultes âgés et de résidents d’établissements de soins de longue durée doivent être prioritaires pour l’accès aux vaccins contre la COVID-19. Telles ont été les recommandations du Groupe consultatif technique européen d’experts en matière de vaccination (ETAGE) lors de sa réunion virtuelle des 11 et 12 novembre 2020.