OMS Flambées épidémiques

  1. Le 18 novembre 2020, le Ministre de la santé de République démocratique du Congo a déclaré la fin de la flambée de maladie à virus Ebola dans la province de l’Équateur. La déclaration est intervenue, conformément aux recommandations de l’OMS,
  2. Le Ministère de la santé de la République démocratique populaire lao (RDPL) a signalé un cas humain d’infection par un virus de la grippe aviaire A(H5N1).
  3. Depuis juin 2020, 214 cas humains de COVID-19 ont été identifiés au Danemark avec des variants du SARS-CoV-2 associés à des visons d’élevage, dont 12 cas avec un variant unique, selon un rapport communiqué le 5 novembre.
  4. Le 13 octobre 2020, les autorités sanitaires françaises ont officiellement notifié 13 cas confirmés en laboratoire de fièvre à virus Mayaro en Guyane française (France).
  5. Le 30 septembre 2020, l’Agence régionale de santé (ARS) de la Guyane française a signalé que le virus Oropouche (OROV) avait été détecté pour la première fois en Guyane française.
  6. Du 1er janvier au 13 septembre 2020, un total de 4 594 cas suspects d'orthopoxvirose simienne (ou variole du singe), dont 171 décès (taux de létalité de 3,7 %), ont été signalés dans 127 zones sanitaires, dans 17 des 26 provinces de la République démocratique du Congo. Le premier pic épidémique a été observé au début de mars 2020 (semaine épidémiologique 10), 136 cas étant signalés chaque semaine (figure 1).
  7. Entre le mois de juillet et le 20 septembre 2020, 27 540 cas ont été notifiés au total dans trois provinces, selon la répartition suivante : 24 302 cas dans le district sanitaire d’Abéché, 3237 cas dans celui de Biltine et un cas dans celui d’Abdi.
  8. Trois mois après la déclaration de la onzième flambée de maladie à virus Ebola dans la province de l’Équateur, en République démocratique du Congo, le nombre de cas confirmés continue d’augmenter et l’épidémie poursuit son expansion géographique.
  9. Le 9 août 2020, le Ministère fédéral soudanais de la santé a informé l’OMS qu’un poliovirus circulant de type 2 dérivé d’une souche vaccinale (PVDVc2) avait été détecté dans le pays.
  10. Le 23 juillet 2020, le point focal national RSI de la France a signalé un cas autochtone confirmé de fièvre jaune (contractée localement) chez un garçon âgé de 14 ans en Guyane française.